Première expérience en club échangiste

Depuis longtemps ma femme et moi nous souhaitions tenter de nous rendre dans un club échangiste, après des mois d’indécision nous nous décidons enfin à y aller, nous sommes un couple de 65 ans, pas mal conservé. On choisi un établissement à 100 km de chez nous pour éviter d’y rencontrer des voisins ! Ajoutons que nous sommes sans tabou, sauf uro et scato. Nous nous décidons un samedi soir en nous disant qu’il y aura du monde et qu’on se noiera dans la masse. Arrivé devant le club, pas beaucoup de véhicules, pourtant le site semble convenable et entretenu, on se présente à l’entrée et là une belle blonde plantureuse nous accueille avec le sourire, on lui explique que c’est la première fois et que nous sommes un peu intimidés, elle nous dit de ne pas nous en faire et nous accompagne à l’intérieur. Nous arrivons dans une salle intimiste, lumière tamisée, un grand bar circulaire au centre, des alcôves autour, des petits salons à gauche et à droite, et quelques types appuyés au bar. Tout le monde est habillé normalement, jeans et chemise entre ouverte, ma femme aussi, comme d’habitude elle n’a pas de soutien gorges nid de culotte et elle est sexy. Elle adore baiser et n’a pas de tabous. Tout le monde nous dévisage gentiment. Ils sentent que nous sommes nouveaux, au bout de quelques minutes, un homme, la quarantaine, s’approche de nous nous salue et nous propose un verre, que nous acceptons. Je dévisage tous les hommes, ils sont bien foutus et entre quarante et cinquante ans. On discute de banalités et on demande comme ça fonctionne, Il nous explique que normalement il y a beaucoup plus de monde, mais avec la Covid, les gens ne sortent plus. Il nous explique que normalement on est moins vêtu que ça et que l’ambiance est chaude. Il nous dit qu’au bout du couloir il y a une série de pièces pour les douches et les vestiaires, et puis des pièces plus ou moins publiques ou intimes pour les rencontres, les gangs bang, le BDSM, les partouzes brèves il y en a pour tous les goûts. On nous sert nos boissons, bien tassées…

Il nous propose de le suivre pour une visite de la boite et nous explique que rien n’est obligatoire et que nous sommes libres de dire non à tout moment. On y va en nous rendant dans la première salle décorée sexy, avec pénis et chattes géantes, photos porno, bancs, fauteuils, chaises, tables, suivi par une seconde salle presque identique et un long couloir où se succèdes des chambres avec des lits, et miroirs sans teints pour pouvoir être vu, les portes se ferment à clef pour éviter les indésirables.

Puis on arrive à la dernière salle qui ressemble à une salle de torture avec un crois de Saint André, une table étroite et fendue en deux, des chaises fixées au sol, une balançoire à quatre attaches au plafond, bref tout pour s’amuser.

Sans nous en rendre compte, quatre hommes nous avaient suivis sans bruits et se sont brusquement mis à nous entourer, l’un d’entre eux fermant la porte derrière nous. Surprise pour nous, ma femme se colle à moi, tout le monde nous sourit et puis quatre homme me sautent dessus et m’attachent à la crois de saint André après m’avoir  déshabillé, ma femme pousse un cri, les hommes se tournent vers elle la soulèvent et la déshabille, une fois nue il l’attache sur la table les bras malgré ses cris. Les hommes commencent à se déshabiller et l’un d’eux vient me bâillonner pour me faire taire. Tous à poils ils commencent à rigoler et à se masturber, une femme entre et vient avec un lubrifiant badigeonner le sexe et l’anus de ma femme très délicatement. Et puis ces salauds se caresse, et celui qui nous a fait visiter se place entre ses cuisses et l’enfourche sans délicatesse et en 3 minutes se vide en elle sans capote. Les quatre autres font de même, la pénétration devenant de plus en plus facile avec le sperme qui sert de lubrifiant. Puis au bout de 20 minutes environ ils s’en vont en rigolant. Au bout d’une heure ils reviennent en se caressant délicatement les bites, et ils se remettent à bander, le chef de la bande se place en les cuisses de ma femme, lui écarte les fesses et l’encule très brutalement et profondément, ma femme sursaute mais ne peut rien faire et les quatre autres en fond de même sans aucune délicatesse et en vitesse tellement ils sont excités. Ils se vident et disparaissent de nouveau en rigolant. Un quart d’heure après la blonde du début reviens avec un gars costaud, ils défont les liens de ma femme et l’emmène, elle revient au bout d’une demi-heure, douchée et maquillée. Et elle est à nouveau attachée à la table qui a été nettoyée entretemps. Entre ensuite un bel homme la cinquantaine, bien foutu, entretenu et rasé, il se place en les cuisses de m femme et commence à la caresser et commençant par son clitoris et faisant des mouvements lents et en cercle, il fait ça longuement, et moi je bande, ma femme commence à bouger et à prendre du plaisir et au bout de plusieurs minutes elle se met à jouir comme une folle.

Les quatre salauds reviennent avec un chien berger cette fois, ils mettent ma femme à quatre pattes et lui présentent son cul, le clebs bondi dessus et l’enfile, et il s’enfonce en elle complètement son sexe énorme et gonfle terriblement et il la colle. Il se vide comme un malade, le sperme coule de partout et quand il a fini il ne peut pas se retirer et attend une demi-heure que sa bite se dégonfle.

Au bout d’un moment ce salaude chien se décolle et fout le camp se lécher la bite dans un coin de la pièce. On emmène ma femme à la douche en attendant et moi je suis attaché à la place de ma femme, sur le dos la bite en l’air et là le bel homme de cinquante ans vient me voir et me caresser, il me dit j’ai fait jouir ta femme, maintenant à ton tour de me faire jouir.

Il se penche devant moi et devant tous les hommes il commence à me caresser et à me sucer la bite je bande doucement, ce n’est pas désagréable et même sympa, ma première expérience avec un homme, puis il me caresse l’anus doucement et l’enduit d’un lubrifiant et là je commence à paniquer, mais je suis attaché et je ne peux pas fuir ni échapper à ses doigts puis, sa queue vient me caresser doucement, puis il appuie doucement et me pénètre, le gland au début puis toute sa bite, c’est une peu douloureux mais ça passe et puis il commence son long va et vient en douceur et bout d’un certain temps il jouit dans mon cul, je sens sa bite vibrer et puis un liquide chaud m’envahir au milieu de saccades, ce n’est pas désagréable mais pas le grand pied.

Tout à cette sodomie je n’ai pas vu ma femme revenir et qui regardait cette scène avec intérêt, tous les mecs bandaient en regardant, elle fait le tour de cette bande, et s’amuse à leur toucher la bite en passant, les gars en sont tout surpris, ce qu’ils ne savent pas c’est qu’elle est une super salope, et qu’elle a pris goût à ce viol. Elle fait le tour calmement et puis s’arrête devant le plus vieux et se met à genoux devant lui et lui caresse la bite doucement puis elle le prend en bouche et le suce lentement et l’avale complètement, et le ressort et se concentre sur son gland et caresse son frein avec la langue, de temps en temps le sort de sa bouche pour le branler à la main. Elle fait ça jusqu’à le faire jouir et elle jouit, personne ne bouge et tous sont bouche bée et regarde le spectacle la bite à la main en se caressant doucement, un mec plus énervé que les autres se branle comme un malade et fini par éjaculer…

Ma femme se relève et prend le second dans sa bouche, il est tellement excité qu’au de quelques secondes il éjacule, ma femme s’en fout elle adore avaler le sperme et jouir comme ça, et elle fait ainsi le tour de la pièce, elle vient m’embrasser et me sucer aussi. Cette petite séance terminée elle se relève et à ce moment-là, entre deux femmes, les cheveux courts avec des corps minces de sportives. Elles saluent ma femme, l’embrasse tendrement et l’emmène vers un lit, elles l’allonge et commencent à la caresser, c’est sa première expérience de lesbienne, elle se laisse faire, au bout d’un moment l’un de deux filles se met tête bêche sur elle, et lui donne sa chatte à sucer et lui suce la chatte en même temps, ma femme apprécie et joue le jeux, elles jouissent en même temps, la seconde fille attend un peu puis prend la place de sa copine et fait de même, le couple jouit sans retenue plusieurs fois.

Au bout d’un moment un nouvel homme entre dans la pièce, la soixantaine, poilu, un peu de ventre une belle bite circoncise, le genre que mon épouse adore, il se dirige vers le lit, retourne ma femme sur le ventre et la pénètre par l’anus doucement, il bascule sur le dos avec ma femme sur lui, son corps exposé à tout le monde et il bouge doucement, ça inspire une des lesbienne qui se jette sur son entre jambe et commence à lui lécher la chatte et surtout le clitoris, ma femme remue de plaisir, le fille lui introduit doucement un doigt dans la chatte et la caresse, et ma femme se met à délirer de plaisir et à dire des insanités, du style « baise moi comme une salope, encule, fort plus fort, je suis une pute, baise moi comme une pute, défonce moi, oui je vais jouir » et ça jusqu’à son orgasme qui est démentiel et entraine ses partenaire vers leurs orgasme.

Au bout d’un moment elle se relève et regarde tout le monde, hébétée mais heureuse de sa soirée, elle vient s’assoir à côté de moi et me dit « merci mon chéri, on devrait refaire ça de temps en temps ».
Cette histoire est presque vraie, et si elle vous a plu je ferai une suite.

Laisser un commentaire