Sur le capot de la voiture

Bonjour je suis Natacha mais tout le monde me surnomme Tasha, comme je me suis déjà décrite dans d’autres histoires je passerai donc sur mon physique, et je répéterai seulement que j’aime L’Exhibition tel que j’ai déjà écrit à ce sujet là dans mes histoires précédentes.

Bref, Cela s’est passé en debout de printemps 2003, Jean-Pierre et moi avions baisés toute la nuit du vendredi et une bonne partie de ce fameux samedi, ( Jean-Pierre est juste un ami et non mon copain, mais un copain de lit ah ça oui)) donc ce fameux samedi après avoir essayer toutes positions et tous les coins de mon appartement du comptoir de cuisine a la table du salon, je reprenais un peu mon souffle et je regardai par la fenêtre le boul. H.Bourassa qui s’étends devant chez moi, les seins a l’air et sachant très bien que les gens du Dunkin Donut en face pouvaient me voir, je me faisais prendre par en arrière par J-Pierre, il s’activé dans ma chatte moite mes seins balançant de droite a gauche devant la fenêtre Humm que j’aime ça savoir que les gens pouvaient me voir! En poussant mon dernier gémissement, je dit  »Tu sais il fait beau aujourd hui on devrait peut être sortir un peu ! J-Pierre me retourna et je vis dans ses yeux une étincelle de désir, il me répondit, Je te gage que tu ne peux pas sortir avec ta petite robe noire et bleue que tu as acheté. La semaine dernière et aller dans le magasin d’alimentation qui est en face de chez toi sans rien dessous ! Mais J-Pierre nous sommes qu’au printemps c’est pas une robe pour la saison ! Ah je le savais bien que tu serais pas cap.  »Bien sure que je suis cap mais je mettrai mon Imperméable si tu veux et je choisie le magasin d’alimentation pas celui d’en face mais celui sur Cote vertu, Ah Et pourquoi me rétorqua t-il ! , Parce que j’adore exciter les gens et je sais que là il y a pleins de gars la bas et surtout des libanais et tu sais comme j’aime la gente arabes !! ! Marché conclu!

Une douche rapide plus tard nous voilà parti direction Cote-Vertu! Je descendit de la voiture en prenant soin de bien écarte les jambes j’aime cette sensation que fait la brise sur mes lèvres déjà humides de savoir ce que j’allais faire! Je dégrafe 2-3 boutons du haut de l’Imper 2 -3 boutons a partir du bas le releva un peu a la taille avec ma ceinture pour être sur que l’on puisse voir le début des fesses et me voilà partie poussée la porte du magasin que je tairais le nom ! Je pousse donc mon chariot avec nonchalance et J-P me regarde avec tant d’étincelle que j’en mouille de + en +, je fais comme si j’échappais mon sac de chips sur le plancher et me baisse pour le reprendre devant le rayon charcuterie qui grouille d’homme et de Libanais que je sais déjà exciter, mon tour arrive et mon bel arabe de 20 ans a peu-prés me demande ce que je veux, lui passe ma commande de jambon et lui demande quel saucisson me recommande t-il ! Et je me penche de + en + vers sa vitrine sachant que lui de l’autre coté il regarde mes seins durcis et bien galbés bref! Je vois des saucissons dans un panier sur le comptoir de charcuterie, que je tâte en me léchant les lèvres en lui demandant si ce saucisson italien est bon, je le sais au bout du rouleau dans son jean, je le vois qui se touche le pénis une main dans la poche de son sarrau blanc. HeuH Peut-être voulez-vous essayer la saucisse sèche Libanaise (( Cochon va )) Humm non je crois que je vais prendre celle-ci et je lui tandis la saucisse italienne en le regardant dans les yeux et lui dit oui celle-ci me semble d’un parfait format. Il la pesa me l’étiqueta me la rendis avec un clin d’œil, (pfff) je rejoignit J-P qui m’attendais un peu plus loin caché dans rayons des biscuits Alors… pas mal le petit jeune ! humm humm que je réponds, J-P regarda mes seins a peine voilé par le manteau et s’aperçue que mes mamelons étaient durcis, il me cala contre une étagère a biscuit écarta les pans du manteau et passa un doigt vite fait dans mon entre-cuisse,  » Mais tu nouille ma salope cela t’as exister ma pute ! Humm j’aime ça quand les hommes m’insulte ça m’excite encore plus ! Aller viens,

Il me poussa dehors laissant le chariot a l’intérieur ainsi que mon saucisson , il me dirigea vers la voiture et il m’ordonna, allez monte sur le capot ! Quoi? Monte sur le capot salope que je te bouffe la chatte ! Humm la ici devant les gens qui pourraient-nous voir ?? Oui salope allez vite ! Je montais sur le capot il ouvra mes 2 pans de mon imperméable me lécha la chatte là dans ce stationnement sachant que pleins de personne entrer et sortaient de ce magasin, j’en pouvais plus je me pris mes 2 seins entre mes mains et doigts et me les caressa et me pinça mes bouts de mamelons durcis, je ne sais pas si cela a duré 2 ou 10 minutes mais un moment donne j’ai entendu une bonne femme dire,  »Vraiment quelle honte. » Quelle criait ! J-Pierre enleva sa langue chaude de ma chatte et son doigt de mon anus et on repris la direction de la maison, tout en éclatant de rire de voir cette pauvre vielle frustrée J-Pierre me dit Putain on exagère quand même et moi de répondre mais non j’adore et la je continuais a me passais le doigt dans la chatte et de l’autre main je caressai sa queue durci dans ses pantalons pendant que j-Pierre conduisait ! Un beau samedi après midi en perspective qui nous attendaient ! j’aime me masturbait en voiture mais ça c’est une autre histoire

Tasha

Laisser un commentaire